Poésie:  Dans ma nuit auditive… Une élève du zaperoco décrit son monde

Poésie: Dans ma nuit auditive… Une élève du zaperoco décrit son monde

Poème d’un élève de Zaperoco

 

Quel monde que celui du silence… D’ailleurs quoi de mieux qu’un poème pour le décrire? Que l’oeuvre commence.

« Quoi? Je n’ai pas compris, pouvez-vous répéter?

Plus fort! Articulez! Mettez-vous face à moi… »

Et si le silence se traduisait d’abord par des mots.

Mise à l’isolement malgré soi

Brouhaha, tympan éclaté,

Bourdonnements pleins la tête

Sifflements,

Solitude des bribes de phrases entrevues sur les lèvres

Silence que l’on choisit : faire silence, se taire, mer, lâcher prise des mots,

Encore silence imposé

Retenu à la clef

Silence qui apaise ou qui angoisse : terreur du vide de l’absence

Sans réponse encore

Marie-Claire Borri